40ème et dernière étape : LES REMERCIEMENTS

Maintenant que je suis rentré, je vais énumérer ici toutes les rencontres qui m’ont aidé à réussir ce projet.

J’espère n’oublier personne, si c’est le cas, soyez indulgent, ce ne sera pas volontaire.Je vais donc commencer par :

– Ma Chérie ANNIE, qui a accepté que je me lance dans mon aventure, avec une grosse pointe d’anxiété et bien sûr tous mes proches.

– Joseph et Yveline, qui ont réalisé, avec leurs moyens, une superbe vidéo d’avant départ, où apparaît l’union cycliste Alréennes.

– Nicolas, Arnaud et toute l’équipe V&CO, qui ont été très généreux dans la préparation technique de Jean-Paul (vélo).

– Mme Simon et Mme Masson (Maire d’AURAY), ainsi que le service communication, qui ont accepté d’être à mes côtés, lors de mon départ, le 10 mai 21 à 09h devant l’hôtel de ville.

– Marie, représentante de Ouest France ainsi que M. Pélicard du télégramme.- Toutes les nombreuses personnes présentent, à mon départ.Et sur ma route :

– Raymond, Maire de Le Cours (très belle retrouvaille).

– Eliane et Hervé, Marie-Eve et Lucile, qui m’attendaient à Pluherlin pour un pique-nique amélioré.

– Valérie, à Guipry, qui m’a mis son cabanon de jardin à disposition, pour m’éviter le montage de ma tente.

– Christine, contente de me revoir une seconde fois, au château de St Denis de Gastine. J’étais passé ici en 2016.

– Stéphanie et Stéphane, à St Christophe du bois, qui m’ont agréablement accueilli au milieu de leurs moutons.

– Hélène, à Villalet, qui m’a fait visiter son cheptel, (journaliste agricole).

– Claire (Ma nièce préférée), Nicolas, Paul et Lucie, qui m’ont reçu le jour de leur mariage. Un moment de bonheur, autant pour eux que pour moi.

– Anne, Frédéric, Luc, Élise et Laure, qui m’ont fait un accueil devant la caserne Vérines, digne d’un retraité de l’arme.

– Claire et Étienne, à Halloy, qui m’ont reçu dans leur appartement de location, alors que je devais poser ma tente dans leur jardin. Étienne a fait un bout de chemin avec moi, lors de mon départ de chez eux.

– Aurélien, une rencontre programmée, mais tellement émouvante, de retrouver un ancien coureur de l’union cycliste Alréenne.

– Danielle et Joël, à Aix en Ergny, de très bons amis. On se connaît depuis mon passage chez eux en 2014.

– Huguette et Jean-Claude, mes cousins ch’tis, qui m’attendaient avec Daniel et Liliane, pour une arrivée en grande pompe.

– Els, Marie et Luc, à Dessel, qui, eux aussi, m’ont mis une chambre à disposition, plutôt que de monter ma tente.

– La famille Smets, à Demortel.

– Renaté, à Greven, chez qui j’ai pu passer un petit coup de jeune à Jean-Paul.

– Angélica, à Detmold.

– Angélica, Thor, Margret et Manfred à Hohenhameln, qui m’ont fait passer 2 jours de rêve. Margret parlait Français, ce qui nous a facilité l’échange. Thore, ironman à 4 reprises, m’a accompagné durant 30km lors de mon départ de chez eux.

– Zlatko et Ian, à Berlin, le jour de mon anniversaire. On s’est entendu, comme si on se connaissait depuis toujours. Chez ZLATKO, on a refait l’Europe. A nous trois, on représentait : la Bulgarie, l’écosse, l’Allemagne et la France, mais aussi l’Angleterre, lorsque nous voulions mettre en commun des phrases incompréhensibles, pour chacun d’entre nous.

– Ania et Carolina, à Grudzianka, où j’ai eu beaucoup de mal à rouler dans les routes de sable… très compliqué, mais en arrivant chez elles, c’était le paradis.

– Matheus, qui ne s’est pas posé de questions, lorsqu’il a vu que j’étais dans la panade, avec ma roue à plat et plus de chambre pour réparer. Il a vidé son coffre de voiture, pour y mettre Jean-Paul, et m’a conduit, d’abord acheter 2 nouvelles chambres et un pneu, ensuite me déposer à mon camping, chez Slawec, à 25km de là.

– Slawek, à Slesin, avec qui nous avons échangé nos maillots. Ici, ils m’ont invité à leur table de petit déjeuner … un festin.

– Kasia et Darele, à Augustow, j’avais réservé, mais je m’étais trompé de dates. Ils ont été surpris de me voir là. Après négociations, heureusement pour moi, le logement était libre et j’ai pu rester 2 nuits ici. Kasia m’a fait toute ma lessive, ce qui m’a bien aidé pour la suite.

– Carolis, à Marijampolé, un cycliste qui errait en Lituanie pour trouver un travail. Bien sûr, il en trouvait, mais avait une idée précise sur ce qu’il recherchait : la permaculture.- Et bien sûr : VIRGINIJA et VITMANTAS chez qui je suis resté 10 jours. Ils m’ont choyé, se sont pliés en quatre, pour m’aider à trouver le moyen de locomotion pour rentrer. Pendant ces 10 jours, ils m’ont fait découvrir leur beau pays, en compagnie de Domantas, leur fils et d’Indréa, leur fille. Un merci particulier pour leur implication dans l’accomplissement de mon aventure.Au retour :

– Virginie et Laurent, que j’étais heureux de revoir et qui m’ont hébergé à Phalsbourg.

– Mais aussi, Daniel et Liliane, qui ont été présents à mes côtés, tout au long de cette aventure et qui sont venus m’accueillir à Saverne, pour mon retour en France.

— MERCI à vous tous, qui m’avez laissé des « j’aime », des « Kudos », des « commentaires » qui ont eu pour effet, de me booster, durant ces 6600km.

— ET MERCI AUX GÉNÉREUX DONATEURS, qui ont fait grimper la cagnotte ARSLA, pour aider à la recherche sur la maladie de Charcot.

Cette cagnotte est encore ouverte jusqu’au 12 sept 21 dernier délais.

J’envisage d’organiser une rencontre avec vous tous, pour vous raconter, les bons, mais aussi les mauvais moments de ce périple,(fonction pandémie)

Je vous tiendrai informé de l’avancement, de cette demande. A TRÈS BIENTÔT, DE VOUS REVOIR !

39ème étape : ALLAIRE – AURAY le 08-07-2021


Hé oui, l’aventure prend fin !Hier au soir, déjà, j’avais une impression d’être arrivé. Lorsque l’on retrouve les siens, c’est un ouf de soulagement et une assurance d’être arrivé à bon port. Ce soir, sera la rencontre émouvante avec ma chérie, qui m’attend avec impatience et qui ne m’a pas tout dit sur les angoisses qui l’ont perturbées pendant mon absence. Bien sûr, je ne vous raconte pas le déroulement de cette étape, qui n’a été qu’une étape de liaison, me permettant de boucler ce périple.
Nos retrouvailles ont été très émouvantes pour nous deux. Un gros ouf de soulagement pour Annie et une retombée d’adrénaline pour moi, qui m’a donné une sensation de fatigue et d’envie de rester tranquille pendant quelques jours.
Voilà, heureux d’avoir accompli mon souhait de rallier la Colline des croix en Lituanie, mais aussi heureux de rentrer auprès de ceux qui s’inquiétaient pour moi.
Le prochain CR sera celui des remerciements, à tous ceux qui m’auront accompagné, rencontré, aidé, durant cette aventure.
Et la liste sera longue.

38ème étape : ORLEANS – ALLAIRE

Avant dernier jour de route avant d’arriver à AURAY.
Je suis parti ce matin, assez de bonne heure, pour pouvoir arriver en début d’après-midi chez Anne et Briag.
Je me suis arrêté au centre d’Orléans pour faire quelques clichés. Un beau centre ville, qui me fait penser, à celui de Reims.

Ensuite, direction Le Mans, où j’ai repéré un lieu, pour me faire un test PCR.
Je suis arrivé à 11h45.
Pas un candidat avant moi. Ça m’a donc pris exactement 10′.
Le Résultat est tombé à 18h.
Arrivé à Allaire, chez ma fille, Anne et mon gendre Briag, à 16h00. Déjà une impression d’être à la maison !!!

Résultat de mon test PCR retour.

37ème étape : SAVERNE – ORLEANS Le 06 juillet 21.

Après un bon petit déjeuner avec Liliane et Daniel, je m’élance à 09h00.

Rien de bien intéressant, c’est la monotonie des déplacements en voiture.

J’ai fait une halte à Châteauneuf- sur- Loire, pour me remémorer mon passage ici, en 2015, lors de mon périple à Rome.

J’ai longé la Loire, jusqu’à Orléans, histoire de me faire un temps de visite.

36ème étape, PRAGUE – PHALSBOURG

Dimanche 04 juillet 2021.
Je me lance, en direction de la France, déjà, une impression de rentrer à LA MAISON .
Je suis parti à 8h30, en direction de Nuremberg, où j’ai prévu ma pause déjeuner.
Rien de spécial aujourd’hui, car j’ai emprunté une autoroute gratuite de PRAGUE à BADEN-BADEN, soit 860km, puis 90km, jusqu’à PHALSBOURG.

Deux satisfactions énormes pour finir ma journée, c’est :
1 – d’avoir retrouvé mon frère et Liliane à Saverne.
Je les remercie d’être venu à ma rencontre, pour m’accueillir, pour mon retour, sur le territoire Français.
Du coup, j’ai décidé de passer la journée de demain avec eux, au camping, à Saverne.
2 -Ce soir, j’ai été accueilli par Laurent et Virginie à PHALSBOURG. Une rencontre programmée normalement, fin juillet.
C’est un plaisir de les rencontrer, car dans mon planning de retour, j’en avais fait une étape importante, qui me permettait de remémorer les BONS moments du passé.
MERCI beaucoup, Laurent et Virginie
Une journée assez paisible, qui a été marquée par deux passages de frontières, sans encombre.
Lorsque j’ai passé celle de, Allemagne/France à Drusenheim, une très grosse averse s’est abattue sur moi (pour me bénir de mon retour sans doute ! ).

36ème étape, PRAGUE – PHALSBOURG

Dimanche 04 juillet 2021,
je me lance en direction de la France, déjà une impression de rentrer au bercail.
Je suis parti à 8h30 en direction de Nuremberg, où j’ai prévu ma pause déjeuner.
Rien de spécial aujourd’hui, car j’ai emprunté une autoroute gratuite de PRAGUE à BADEN-BADEN, soit 860km puis 90km jusqu’à PHALSBOURG.

Deux satisfactions énormes pour finir ma journée, c’est :
1 – d’avoir retrouvé mon frère et Liliane à Saverne. Je les remercie d’être venu à ma rencontre pour m’accueillir pour mon retour sur le territoire Français.
Du coup j’ai décidé de passer la journée de demain avec eux au camping à Saverne.
2 – Et ce soir, j’ai été accueilli par Laurent et Virginie à PHALSBOURG, une rencontre programmée normalement fin juillet.
C’est un plaisir de les rencontrer, car dans mon planning de retour, j’en avais fait une étape importante, qui me permettait de remémorer les BONS moments du passé.
MERCI beaucoup Laurent et Virginie
Une journée assez paisible, qui a été marquée par deux passages de frontières, sans encombre. Mais lorsque j’ai passé celle de Allemagne/France à Drusenheim, une très grosse averse s’est abattue sur moi (pour me bénir de mon retour sans doute).

Le 03 juillet, repos à Prague pour profiter de la vieille ville.

Et je peux vous assurer qu’ il n’y a que la vieille ville, de belle !
Hier au soir, je suis venu, à 22h, repérer les lieux et durant mes 2.8km, je n’ai croisé que des personnes saoules.
Ce n’était pas très agréable !
Sur la place Venceslas, déambulaient encore, beaucoup de touristes.
L’éclairage de nuit, comme vous l’avez vu, donne un certain caractère à cette place magnifique.

Je consacre ma journée d’aujourd’hui, à vous faire rêver, avec mes photos, en espérant qu’elles vous donnent l’envie d’y venir un jour !

Lieux principaux : La place Venceslas, l’horloge astronomique, le pont Charles (sous lequel coule la rivière Vltava) ,
La maison de la vierge noire,
La statue de St Venceslas…. etc… etc.

Voilà !
Une fois que je suis sorti de cette très belle
vieille ville : la misère, la déchéance, les travaux, la circulation, le bruit, l’incivilité … comme dans toutes les capitales.
Une bonne journée, puisque je l’ai terminée par une petite sieste, avant de me faire à manger !

PS : En voyant le relief depuis que j’ai quitté la Pologne, je me dis que j’ai bien fait de ne pas revenir en vélo. Je suis sûr que ça aurait été une galère.

35ème étape CZESTOCHOWA – PRAGUE

02 juillet 21, je suis réveillé de bonne heure, par les livraisons du magasin d’alimentation d’à côté.
Tant pis ! je chauffe mon café à 06h30, ce qui me permettra de rouler à la fraîche.
Je retiendrai de Czestochowa, un site qui mérite votre visite, en vous invitant à venir en pèlerinage.
C’est au sommet de la butte Jasna Gora (la montagne de Lumière) que les moines de l’ordre de Saint-Paul, édifièrent un monastère fortifié à la fin du XIVè siècle.
Intégrée tout comme les remparts à ce paysage de la ville qu’elle domine de sa haute silhouette, la tour du Monastère de Jasna Gora attire de loin, les touristes du monde entier.
Au bout du compte, je ne suis pas parti avant 9h30 car, il a fallu attendre que l’OT ouvre, pour que je mette leur tampon, sur mon carnet de route

Déjà, ce matin, mon objectif était de passer à wadowitché pour voir la maison de naissance de Karol Józef Wojtyła, alias Jean-Paul II.
J’ai eu beaucoup de mal à y arriver !
Tout d’abord, dérouté par mon GPS, qui me fait rentrer dans Katowitché .
Là, galère pour moi pour en ressortir !
Mais après plusieurs reinitialisations, enfin, il m’indique la bonne direction.
Malheureusement, tout au long de la route: des travaux, des travaux et encore des travaux.
Je ne suis arrivé, enfin, qu’à 12h30.
Par contre, pas déçu d’ y être passé.
Encore un grand moment d’émotions !!!
J’ai réussi à me motiver, pour reprendre la route, car il me restait encore 400km à faire et les conditions ont été désastreuses.
En plus, la pluie s’en est mêlée !
Je suis arrivé à Prague à 21h15.
Ce n’est pas une heure où on trouve facilement de quoi manger ! Je suis allé, malgré tout, dans le centre et là: nouvelle surprise !
Il faut un test PCR, à jour, pour être accepté dans les restaurants. J’ai fait un bon en arrière, de 2 mois.
Depuis l’Allemagne, je n’avais plus entendu parler.
Alors demain, j’irai en faire un, pour être tranquille, au moins 48h.

34ème étape KELMÉ – CZESTOCHOWA

Aujourd’hui 1er juillet 2021, grand départ de Kelmé.

Joël…. retour à la maison !
Comme vous l’avez tous deviné, je rentre en voiture.
Pour mon physique, comme pour la mécanique de Jean-Paul, c’est la solution la meilleure !
Je suis donc parti ce matin à 07h, heure locale, (donc 06h en France) et j’ai très bien roulé.
Malgré les travaux, les nombreux camions, le passage du périphérique à Varsovie, je suis arrivé à Czestochowa à 17h30.
Si un jour vous avez l’occasion de prendre la future autoroute Prague – Varsovie, vous serez surpris de voir, sur des km et des km, ces murs antibruit. C’est à dire que lorsque vous serez sur cette route, je vous invite à bien prendre vos dispositions, au point de vue mécanique.
Car lorsque vous vous trouverez dans ce couloir lugubre, où vous ne verrez pas de paysage, vous prierez pour vite en sortir.


Ce sera le terme de ma première étape retour.
Je m’étais fait une promesse, de passer sur les terres de naissance de Jean-Paul II.
Ce soir, j’y suis.
J’ai déambulé dans les rues de cette magnifique ville, où règne un climat religieux et pour cause.
Un haut lieu de prière, la Jasna Gora[1] (en polonais : Jasna Góra, en latin : Clarus Mons et en français : Clermont, parfois transcrit Iasnaia Gora[N 1],[2] et Iasna Gora[3]) est un sanctuaire polonais qui abrite une communauté de moines Paulins.
La renommée de ce sanctuaire est liée, à la présence en ses murs de l’icône de la Sainte Vierge (Madone noire), qui, selon la tradition, aurait été peinte par l’évangéliste Luc, sur la planche de la table, sur laquelle priait et prenait nourriture, la Sainte Famille.

Je crois, qu’à choisir, entre un pèlerinage à Fatima ou Czestochowa, mon choix est vite fait: ce sera Czestochowa.
Pour la beauté du site et son historique !

Voilà encore une découverte, qui m’a donnée la chair de poule.
Allez savoir pourquoi ? L’émotion sans doute !


Joel,
Dieu aime les gens pour les bonnes actions. Le but de votre voyage est une mission très noble. Bonne chance à vous et votre famille. Nous nous souviendrons avec émotion de votre séjour en Lituanie, Kelmė
Signé Virginija et Vitmantast, hier au soir, 30 juin.




Le 30 juin 2021, toujours à Kelmé.

J’ai eu des nouvelles, concernant mon départ.
Le moyen de transport est trouvé. Ce sera une première étape jusqu’à Czestochowa.
Départ, demain matin, à 07h.

Je ferai le trajet, avec Jean-Paul dans le coffre. Il va pouvoir, lui aussi, profiter d’un retour plus reposant.

Je vous ferai, comme d’habitude, un CR de la journée, demain soir.

En attendant, ce soir, nous avons été invités (surprise) chez Valdas et Guénute, l’ancien responsable du groupe folklorique de Kelmé, qui nous avait reçus, en 1996.
On a passé une très, très belle soirée, comme je les aime : autour d’une table bien garnie, le tout, accompagné de chants traditionnels. C’était génial !!!!

Voilà ma dernière journée, avec Virginija et Vitmantas.
Je les remercie du fond du cœur, de m’avoir donné tous ces plaisirs, durant 8 jours.
Ils ont été aux petits soins avec moi !