LES RENCONTRES INOUBLIABLES

Le cyclovoyageur attise facilement la curiosité des locaux, ce qui favorise la rencontre. Le fait d’être à hauteur humaine, non enfermé dans un véhicule, permet de partager encore plus avec les autochtones.

Comme souvent, le voyage à vélo en solo n’est pas un voyage solitaire.

Le fait que je sois seul attire la curiosité.

Au final, je me retrouve facilement à échanger avec les locaux. Et puis, si ce n’est pas les locaux, je rencontrerai probablement d’autres cyclovoyageurs sur la route.

En bref, le cyclotourisme m’offre l’opportunité de faire selon mes envies !

Ci-dessous quelques rencontres de mes précédentes aventures – Il faut savoir que chaque rencontre a son anecdote.

Publié par Petit tour d'Europe de 6000Km, pour ARSLA

je me fond dans le narurel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :