NE PAS NEGLIGER LES MOMENTS DE REPOS.

En voyageant à vélo, le repos devient extrêmement important.
Il faut prévoir des jours, où je ne ferai pas grand chose. Cette journée doit être mise à profit pour faire la lessive, l’entretien de Jean-Paul, vérifier si je n’ai rien perdu, donc une journée bien occupée quand même.
C’est pour ça que dans mon itinéraire, j’ai prévu, en moyenne, une journée de repos tous les 3 jours de route.
Ces journées peuvent aussi me permettre de faire quelques visites de sites incontournables. Mais également de faire de belles rencontres.
Même, si en vélo, on se sent bien, en pleine forme, il ne faut jamais négliger ces moments de détente, car la fatigue peut vous surprendre à n’importe quel moment.

Publié par Petit tour d'Europe de 6000Km, pour ARSLA

je me fond dans le narurel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :