LOGISTIQUE

LES MAITRES MOTS : LE STRICT NECESSAIRE et L’ADAPTATION

S’alléger au maximum, car c’est de là que réside la possibilité de ménager sa capacité physique, à durer dans le temps.

DOCUMENTS importants

Carte d’identité, justificatifs de vaccination, sa carte vitale et sa carte Européenne de sécurité sociale, assurance voyage, même si, sur votre carte banquaire tout est pris en charge, protection juridique (ça peut servir).

Noter dans un coin les informations de la personne à prévenir en cas de problèmes (accident, maladie, rapatriement) …Etc)

VETEMENTS

Le plus important, pour l’avoir déjà vécu, c’est de prévoir un minimum de vêtements chauds et imperméables. Car qui dit pluie, dit forcément fraîcheur.

On espère, toujours, n’avoir que du beau temps pour rouler, malheureusement, ce n’est jamais gagné, (et pour également l’avoir vécu). Nous Bretons, habitués à notre pluie, lorsque vous roulez 54 jours sans avoir une goutte d’eau, c’est très, très crispant, fatigant et l’arrivée d’une averse vous redonne du beaume au cœur).

Trois éléments de chaque vêtement sont largement suffisants.

TEE-SHIRT – SHORT – SURVET (qui peux servir de pyj) – CHAUSSETTES – BOXER – CASQUETTES – SWEAT à CAPUCHE – CACHE COU … Etc

Pour les chaussures, une paire (légère) de rechange suffit, car, ça prend de la place. Petite anecdote à ce sujet : lors de mon aventure 2013 vers Fatima(P), à l’aller, j’avais mis ma deuxième paire dans un sachet plastique accroché à mon porte bagages arrière. J’ai roulé, roulé, sans m’en rendre compte que mon sachet s’était décroché en cours de route où ? Mystère. J’ai donc fait tout le voyage avec la même paire (à éviter).

TOILETTE

Une mini trousse de toilette, composée du strict nécessaire également.

Pensez également à une paire de  »TONG » très utile pour la douche dans les campings entre- autre.

SECURITE

Prendre ses dispositions au niveau sécurité, sur et à côté du vélo (casque, vêts fluo, antivol, éclairage, malgré que, pour ma part, je ne roulerai jamais de nuit (sauf obligation).

PHARMACIE

Prévoir un minimum dans votre trousse à pharmacie. (chutes, piqûres, ampoules, égratignures, coups de soleil, intoxications, constipations, affaiblissements … etc)

COUCHAGE

Une tente 2 places  »QUESCHOA ARPENAZ 2 » un peu volumineuse, mais elle me suis depuis 2013, et m’apporte la rapidité de montage et la place pour rentrer mes effets importants,

Un duvet, tout ce qu’il y a de plus simple (je ne voyage jamais en basse saisons), avec le matelas gonflable  »FORCLAZ 500 » qui, pour moi est indispensable pour une bonne nuit.

Et bien sûr, chercher au maximum les rencontres, ce qui vous permettra de dormir chez l’habitant, ou, du moins, dans un lieu sûr et à l’abri.

RAVITAILLEMENT

PAS BESOIN DE S’ENCOMBRER de nourriture. En partant faire le tour de l’Europe, vous passerez forcément devant toutes sortes de petits ou grand commerces qui vous permettront d’acheter au jour le jour, vos besoins nutitionnels. (On ne part pas dans le désert).

Voilà en gros , les moyens que j’ai mis à ma disposition pour ce périple. Bien sûr, les aléas de la route feront, qu’à un moment donné, il faudra s’adapter aux inconvénients du moment, mais c’est ça aussi la découverte et l’aventure d’une sortie au long cours.

Publié par Petit tour d'Europe de 6000Km, pour ARSLA

je me fond dans le narurel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :